Les avantages du No-code – développer à l’échelle

Le software est devenu un élément de plus en plus important et crucial pour les entreprises à travers le monde. La capacité d’automatiser des processus et d’externaliser des tâches répétitives a diminué les dépenses administratives et a augmenté la productivité. En même temps, le développement logiciel est un terrain complexe qui requiert une connaissance spécialisée et des années de formation. Et s’il existait un moyen d’automatiser les processus commerciaux sans écrire une seule ligne de code ?

La popularité des solutions low-code ou no-code a grandement augmenté en conséquence de la COVID-19, aidant les entreprises à personnaliser leurs solutions TI sans encourir des coûts techniques excessifs, associés au développement et au déploiement de logiciels. Alors que les entreprises non concentrées sur la technologie étaient toutefois sous pression pour intégrer des solutions numériques au sein de leurs opérations en vue d’assurer qu’elles étaient en mesure de gérer les perturbations, les interventions no-code ont proposé un chemin plus direct vers le développement, sans pour autant se battre pour recruter les meilleurs talents TI, toujours très coûteux. Lorsque les entreprises américaines ont pris la pandémie de plein fouet en mars 2020, les entités traditionnelles non issues du secteur technologique se sont battues pour s’adapter aux systèmes distribués et aux environnements de travail à distance. Le no-code a permis à ces entreprises de se développer sans une équipe entière de TI, en s'appuyant sur l’expertise existante.

Cela fait plusieurs années que les solutions no-code et low-code sont présentes sur le marché. Ainsi, pour les entreprises, ce n’était juste qu’une question de mettre en œuvre des services existants. Elles n’avaient qu’à choisir un prestataire de service fiable pour prendre en main le gros du travail. Ce basculement vers le no-code a permis un développement rapide d’applications qui ont permis que les travailleurs à distance aient une flexibilité plus importante tout en préservant le flux de travail, dans le cadre de cette nouvelle normalité. Cela a aidé à réduire la pression sur les ressources de développeurs et les analyses en temps réel fournissent des informations précieuses afin de prendre, rapidement, des décisions informées.

Même s’il est prévu que la sévérité de l’impact de la pandémie sur les entreprises s’estompe au fur et à mesure, il est important d’explorer de quelle forme le changement dans cette approche de développement logiciel affectera les entreprises à court et à long terme.

Flexibilité et solutions no-code

En général, les plateformes no-code n’exigent aucune compétence liée à la programmation ou au codage et impliquent normalement des outils de type « glisser et déposer » qui assurent de simples tâches. Les outils low-code sont excellents pour accélérer le développement logiciel, mais ils ne conviennent pas à tout le monde. Si vous ne possédez aucune compétence liée aux technologies, il vous sera nécessaire d’engager et payer un ingénieur ou vous soumettre à une formation intensive.

Les solutions no-code proposent le meilleur des deux mondes aux équipes concentrées sur leurs capacités à mettre à l’échelle de manière efficace et efficiente.

Réduire la pression sur les équipes TI

Les développeurs logiciels sont excellents dans le travail incroyablement technique et spécifique qu’ils réalisent. Ainsi, quelle est donc la nécessité d’avoir des plateformes no-code ? Eh bien le grand défi, c'est qu'habituellement il n’y a pas suffisamment de développeurs pour chaque projet qu’une organisation prévoit de mettre en œuvre.

Utiliser une plateforme no-code réduit la pression sur les équipes de développement et favorise l’indépendance par rapport aux processus TI complexes et au calendrier de développement. Le no-code s’approprie le monde du code, qui était jadis une chasse gardée, et le démocratise. En général, les déploiements no-code n’exigent qu’un seul « propriétaire » du service/produit, c’est-à-dire que toute personne avec une grande idée peut concevoir un prototype ou même une application totalement fonctionnelle.

« Sans codeurs » signifie qu’il n’y a pas de programmeurs et, concrètement, moins de personnel technique. Les salariés aux multiples talents peuvent exploiter leurs compétences et points de vue uniques pour conceptualiser de grandes idées sans avoir besoin de connaissances techniques approfondies.

Lorsque les entreprises adoptent des solutions low-code et no-code, cela libère les professionnels des TI et leur permet de se concentrer sur les solutions à trouver pour des problèmes existants. Par exemple, les départements TI peuvent consacrer leur temps et leurs ressources à résoudre les problèmes qui n’ont pas de solutions toutes prêtes sur le marché.

Avec l'augmentation du nombre de personnes qui travaillent à distance, les plateformes no-code dans le cloud aident les collègues loin les uns des autres à concevoir des applications adaptées aux besoins de leur organisation. Ainsi, plutôt que de recourir un développeur au sous-sol C pour obtenir de l’aide, Lisa à Seattle peut développer une application qui pourra être envoyée à Bill, à Glasgow, au moment où il s'apprêtera à prendre son thé du matin.

Faible empreinte des ressources

À l’inverse des protocoles de développement de logiciels traditionnels, le no-code n’exige, en aucun cas, une multitude de propriétaires de produits ou de services pour une numérisation commerciale réussie. L’ensemble des aspects exigés pour le déploiement de logiciel peut être géré simultanément. Pour bien comprendre l’implication de cette différence essentielle, il faut évaluer certains aspects incontournables du développement logiciel dans le cadre du modèle traditionnel.

Le schéma de développement de logiciel le plus populaire est appelé SDLC (cycle de vie du développement logiciel). Cette approche exige une équipe d’experts informatiques qui utilisent des services spécialisés pour exécuter chaque processus central : définition des besoins, planning, conception, développement, test et emploi.

Ces tâches sont réalisées par une équipe de professionnels, y compris des architectes de logiciels, des développeurs, des concepteurs informatiques, des experts de la qualité et des analystes commerciaux. De plus, le groupe est sous la supervision d’un gestionnaire de projet qui assure la liaison avec les cadres supérieurs organisationnels qui dirigent d’autres domaines de l’organisation, tels que la comptabilité ou les RH.

Avec les solutions no-code et low-code, la plupart des tâches réalisées par une douzaine de subalternes des TI d’un niveau peu élevé sont exécutées par un seul informaticien professionnel. Dans certains cas, le logiciel peut même ne pas être suffisamment complexe pour justifier de faire appel à un expert spécialisé en TI et la tâche peut donc revenir aux consultants du domaine concernés par le logiciel. Cela réduit de manière significative l’empreinte liée aux ressources et aux produits, associée à la plupart des projets.

L’avenir de l’automatisation

Le no-code et le low-code introduisent des solutions qui peuvent être utilisées dans l’automatisation sans avoir à investir dans des départements IT internes. De ce fait, ils donnent aux experts de certains domaines, le contrôle dont ils ont besoin sur les solutions de logiciel applicables dans leurs secteurs. Par exemple, les collaborateurs d’une équipe marketing qui travaille depuis leur domicile, peuvent facilement développer, tester et déployer un programme sans avoir à consulter un technicien informatique sur les préparations du système du serveur ou du client.

Les deux solutions ont été développées pour aider les organisations qui se débattaient avec la mise en œuvre de TI (bien avant que quelqu’un ne puisse prédire que la pandémie viendrait changer la donne), après avoir réalisé qu’ils avaient besoin de moyens réalistes et sécurisés pour orienter et accroître leurs opérations à distance.

Avec le no-code et le low-code, les obstacles associés à la transformation numérique se sont considérablement amoindris. Globalement, les solutions ont présenté le meilleur des deux mondes aux experts de certains secteurs. Elles ont permis que les professionnels puissent se concentrer sur leur travail tout en utilisant les dernières solutions TI pour accroître leur efficacité.

Configuration minimale du système

Les solutions no-code et low-code sont faites pour permettre aux entreprises de fonctionner avec des  solutions logicielles taillées sur mesure dans les plus brefs délais. Pour y arriver, l’un des moyens les plus importants a consisté à éliminer le processus de configuration/installation. Avec le no-code, la plupart des processus peuvent être réalisés sur une plateforme Web qui garantit que les ressources numériques locales ne sont pas utilisées.

S’appuyer sur une seule interface de type « glisser-déposer » pour développer un logiciel puissant permet un meilleur niveau d'acceptation, en particulier dans des situations où une entreprise ne dispose pas, ou n’est pas financièrement en mesure d’engager, des développeurs. Le scénario peut être comparé avec le développement traditionnel de logiciels et la technique de déploiement qui exigent un investissement substantiel dans des ressources informatiques à un stade initial et ultérieur d’un projet.

Les entreprises qui continuent à utiliser des solutions traditionnelles de logiciel doivent également tenir compte des licences API et SDK, essentielles pour pouvoir continuer à développer leurs programmes. Dans de nombreux cas, elles peuvent souscrire plusieurs plans annuels pour garantir que les ressources sont à jour et sécurisées. Avec les services no-code ou low-code, cela n'est plus nécessaire.

La solution no-code idéale

Avec la flexibilité qui est l’un des principaux arguments de vente des plateformes low-code et no-code, il existe quelques caractéristiques que les experts s’attendent à obtenir dans le cadre ces offres de services, notamment :

  • Vitesse
  • Agilité
  • Automatisation
  • Innovation

La vitesse est sans aucun doute le bénéfice le plus important du développement et du déploiement de logiciels no-code et low-code. Avec ces solutions, les entreprises n’ont pas à faire face aux retards habituels liés aux processus traditionnels de création de logiciel.

Le service idéal no-code devrait être en mesure de fournir des résultats nettement meilleurs avec un investissement minimal de temps. Certains des outils incorporés dans les services no-code et low-code incluent une fonctionnalité de type « glisser-déposer », des modèles de processus commerciaux, des interfaces d’utilisateurs modélisées, des services complets de la pile et un support des applications entre plateformes.

Il est impossible pour une plateforme no-code d’être efficiente si les API et les connecteurs n’intègrent pas bien les outils de tiers, habituellement utilisés par des développeurs de logiciels. Enfin, les solutions no-code doivent avoir quelques processus répétitifs, car tout devrait être géré autant que possible par un simple clic.

L’agilité commerciale aide les organisations à s’adapter et à répondre rapidement aux changements et opportunités en utilisant des solutions numériques. Les services no-code et low-code sont spécialement conçus pour fournir cette couche d’interopérabilité entre les opérations commerciales habituelles et les changements du secteur. Cela explique pourquoi ces solutions doivent être ouvertes. Il devrait être facile de les lier à des systèmes anciens comme récents, sur la base de besoins changeants.

Les services low-code contemporains sont dotés de refactoring automatisé, de modèles prédéfinis et de dialogueurs (ou chatbots) qui peuvent être utilisés pour assurer que l’expérience reste constante sur diverses plateformes. Les clients finaux modernes utilisent diverses plateformes pour communiquer avec les entreprises, y compris les bureaux en support Web, mobile et natif. Les éléments portables, notamment, sont inclus, ce qui ajoute une autre plateforme nécessitant le no-code.

Sans automatisation, il serait onéreux de déployer des services sur plusieurs plateformes car l’architecture du système sous-jacente est différente. De plus, le résultat final se caractériserait par une expérience incohérente. Quelques clients auraient des difficultés à interagir avec l’entreprise, provoquant une perte de ventes.

On pense souvent, à tort, que les services no-code et low-code sacrifient l’innovation et la créativité professionnelle du processus de conception de solutions de logiciels. Ce n'est toutefois pas le cas étant donné qu'un développeur type passe la plupart de son temps à corriger des erreurs et les incohérences du programme.

Avec les solutions proposées, les aspects techniques de la création de logiciels seraient assurés par le moteur de traitement sous-jacent, laissant les professionnels libres de travailler sur les problèmes métiers majeurs. Les services no-code et low-code amélioreront la productivité des salariés en éliminant les détails techniques du développement de logiciels.

La marche à suivre

Dans le paysage économique concurrentiel actuel où tout va très vite, il est vital pour les entreprises de trouver des solutions pour automatiser et rationaliser le plus de tâches possible. L’un des meilleurs moyens pour le faire consiste à incorporer des solutions no-code dans votre flux de travail afin que vous puissiez vous concentrer sur ce qui compte vraiment le plus dans votre organisation.

L’approche hybride intelligente du traitement des documents de Doc Digitizer, qui repose sur l'association entre l’apprentissage automatique et l’humain dans notre solution composée regroupant le no-code et l’automatisation robotisée des processus (ou RPA) permet de réunir les avantages des quatre éléments suivants : l’interopérabilité de la solution no-code, la flexibilité de la RPA, la vitesse de l’apprentissage automatique et la précision de l’approche humaine mixte.

Si vous souhaitez en savoir davantage et mieux comprendre comment fonctionne notre solution technologique de pointe et pour quelle raison elle serait bénéfique à votre entreprise, et souhaitez optimiser vos processus sans investir excessivement en temps ou en argent, inscrivez-vous dès maintenant pour accéder à une version d’essai gratuite de DocDigitizer.

Doculator

See how much you could be saving!

Do you know how much your current document processing is costing you?